Je voudrais rencontrer l’ergonome d’Atos (pour être certaine qu’il existe)

Quand on a la chance d’être e-commerçant, on a le privilège de payer une fortune pour bénéficier d’outils technologiques de pointe et révolutionnaires, tels que par exemple le terminal CB virtuel. C’est un exemple pas totalement pris au hasard, mais en même temps, si je ne l’introduit pas là, c’est tout l’article qui tombe à l’eau. Bref.

Donc chez Ethiquettes.fr, ce merveilleux site qui propose de fabuleux vins en direct des producteurs (c’est grossier je sais), nous avons le bonheur quotidien d’utiliser une interface de gestion des transactions en ligne AU-THEN-TIQUE, datée au carbonne14, qui par certains aspects me rappelle que je ne suis plus vraiment une adolescente.

Plutôt qu’un long discours, admirez plutôt. Prenez le temps de bien explorer toutes les subtilités (genre, une faute à mon prénom), de vous imprégner :

L'ancienne interface SIPS

L'ancien SIPS - très ancien, certes

 

Voilà. Magique hein ? Et donc un détail n’aura pas échappé à votre oeil averti, il y a un message important sur cette page : le back office SIPS a évolué, et à partir du 18 septembre 2011 cette page ne sera plus accessible. Note : cette capture a été prise le 21, comme quoi on n’est pas à trois jours près.

Je n’avais jamais vu cette page si pleine d’informations. J’ai presque eu un choc. Y avait même du rouge et tout et tout.

Avouons-le, c’est vrai que l’interface datait un peu. Un informateur bien informé a évoqué 1996. Pour ma part j’aurais bien évoqué les années 70, si seulement le fond avait été orange et marron. Rassurez-vous, les autres pages étaient du même acabit. Bien sûr aucun lien entre les pages, ce serait faire insulte à la navigation au clavier (l’interface SIPS a donc été conçue avant l’invention de la souris, CQFD).

Bon. Alors cette nouvelle interface, ce lien invitant à la rejoindre résonnant de tant de promesses d’un monde meilleur, on va la voir ?

Allez, on y va.

 

Nouvelle Interface SIPS

L'effet WAHOU selon Atos

WAHOU. Notez bien le petit commentaire « Outre son nouveau design et une révision ergonomique (…) »? Oui ils ont osé. Bon en même temps je ne m’attendais pas à du Flash, des fonds noirs et des photos HD. Mais quand même, de là à parler de « révision ergonomique », faut pas charrier.

Mais outre etc., parmi les nouvelles fonctionnalités, notez bien celle-ci, on peut gérer les transactions !! Et avant on faisait quoi sur l’interface SIPS, un sudoku ?

Et et et… encore une nouveauté, l’interface est accessible ! Alors ça c’est une bonne nouvelle, une sacrée même, parce que quand même on paye un peu pour ça à la base. De mémoire l’autre interface était aussi accessible, mais si ça se trouve je me trompe et je payais mon abonnement pour une interface à laquelle on ne pouvait pas accéder? Faudra que je vérifie… (…)

Avant, c’était laid, après, aussi. Mais on s’en fout, me direz-vous, on est là pour traiter des transactions, pas pour acheter du parfum. Mais justement le problème est là : j’ai bien mis 4mn à trouver où cliquer pour les gérer, les transactions. Et faites le test, 4mn devant un écran à chercher, c’est long.

Donc, au bout de 4mn, j’ai identifié ce qu’un robot Google lui-même n’aurait pu voir : l’onglet transaction. Mais si là, en haut à droite ! Et dites, je peux même régler le contraste, comme ça, si je veux la même en noir et blanc, c’est possible. Le luxe, quoi. Utile et tout.

J’avoue que les bras m’en sont tombés. Que le design ne soit pas sexy, c’est vrai, c’est pas grave. Mais là en termes d’ergonomie la régression est quasi pathologique. Avant on avait des boutons – affreux certes, mais en plein milieu de la page. Maintenant on a l’impression qu’on nous a livré un bout de site, qu’il manque des options que je n’ai pas souscrites ou un truc du genre.

Bon allez, je suis méchante, c’est pas sympa, c’est vrai qu’ils ont fait des efforts et que par exemple retrouver une transaction (une fois qu’on a trouvé l’onglet) est un peu plus simple.

Mais si SIPS dépendait des mêmes critères que nous autres pauvres petits e-commerçants, il y a fort à parier que  1/ le taux de rebond sur la page serait hallucinant, 2/ que le taux de transformation dégringolerait plus vite qu’une action Apple à l’annonce de l’iPhone5 iPhone4S. Mais puisque nous sommes contraints d’utiliser quand même le site, et que l’ergonomie de l’interface est rarement le premier critère de choix d’une solution de paiement, on se plie, on subit. N’empêche, Monsieur ou Madame l’ergonome de Atos, voudrais-tu m’expliquer ce qu’il t’est passé par la tête ?

Partager
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter
  • viadeo FR
  • Wikio
Cette entrée a été publiée dans design, ergonomie, Petits tracas, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Je voudrais rencontrer l’ergonome d’Atos (pour être certaine qu’il existe)

  1. LOL !! je met souvent en place la solution d’Atos, mais j’avoue qu’en tant que juste webmaster je n’ai pas eu l’occasion d’aller dans le système de gestion des transactions. C’est vrai que c’est… lamentable avant comme après :) .
    Heureusement pour eux, comme tu le dit l’interface n’est pas un critères de choix d’une solution de paiement, sinon bonjour le carnage. En tout cas, j’ai trouvé ton article excellent et il m’a bien fait rire.

  2. Ping : Je voudrais rencontrer l’ergonome d’Atos (pour être certaine qu’il existe) | Webmarketing, e-commerce, réseaux sociaux… | UX User experience | Scoop.it

  3. Bertrand dit :

    Bonjour Silvia,
    Bel article, bel humour, merci !
    A propos de l’accessibilité, je pense qu’ils parlent du dispositif permettant aux personnes handicapées (tous handicaps confondus) d’avoir accès à l’ensemble des informations présentes sur le site, quel que soit le mode de consultation (plage braille, navigateur texte…). Mais vu la révolution ergo réalisée sur cette version, je crains le pire pour l’accessibilité numérique ;-)

  4. Christophe dit :

    Il est connu que la solution ATOS est disons vieillissante … et techniquement plutôt dépassé …. ( ah .. les cgi … )

    De notre coté dans la mesure du possible nous ne faisons plus d’ATOS, et nous nous basons sur des offres technologiquement plus évoluées ( comme SystemPay de la Banque Populaire ou sa version « open » PayZen de Lyra Network … ) En plus Les interfaces utilisateurs sont sympas et efficaces ….

  5. Laurent dit :

    Bonjour,
    Sympas l’article.
    J’ai eu l’occasion de mettre en place ATOS et de l’utiliser pendant quelques années pour plusieurs sites marchands (plusieurs pays d’Europe) de mon ancien employeur (pour lequel j’étais DSI). Ca a été une grande histoire !
    Il est déjà difficile de comprendre tous les mécanismes entre banque, banque acquéreur, gestion du risque, gestion des devises, etc. Mais en plus on a en face de nous des personnes qui ne connaissent pas grand chose à ce qu’ils vendent (la banque) ou des gens qui nous parlent un langage « étranger » (Sogenactif par exemple).
    Et un manque total de souplesse, pas du tout à l’écoute… bref quand on a voulu industrialiser les process de génération d’écritures comptables (remises en banque, puis lettrage auto) avec les fichier d’Atos, on s’est tellement amusé, qu’on les a viré !
    Alors j’ai consulté des prestataires type Payline, Paybox et Ogone.
    C’est beaucoup mieux en fonctionnalités et ergonomie, commercialement aussi (un vendeur qui sait ce qu’il vend c’est pas mal).
    Par contre techniquement c’est toujours assez difficile de se comprendre. On a malheureusement toujours des informaticiens qui ne font aucun effort pour comprendre les problématique du client final.

    C’est un domaine où il y encore beaucoup d’effort à faire en terme de satisfaction client !!
    Bon courage pour la suite ! Surtout si vous développez l’international …

  6. ourson dit :

    moi, j’ai bien aimé le commentaire de Christophe.
    un bon intégrateur lyonnais qui a du recul sur les solutions de paiement (et un beau site de e-commerce bien chic. :-) ) et qui sait mesurer le chemin déjà accompli par Systempay/Payzen pour fournir un back-office 100% Web 2.0 digne de ce nom. Le plus beau et le plus efficace.
    La référence du marché!

    Mais quand on pense qu’on est le leader, pourquoi faire des efforts et investir? sauf à passer du html 0.0.0 au 1.0.0

    Merci Christophe pour ton appréciation sur Systempay / Payzen.
    et si cette gentille personne pleine d’humour veut découvrir Systempay, qu’elle n’hésite pas à demander.
    je me suis super marré, poilé même en lisant cette page. ahahah

    Mais attention: quand systempay a démarré, on a trouvé sur les forums Oscommerce des comparaisons un peu méchantes et Atos plein d’humour a envoyé ses avocats. pour purger les forums.
    On ne plaisante pas avec le leader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>